DTB Flavour #8 – Huggy Beer

DBT Flavour #8 Huggy Beer

DBT Flavour #8 Huggy Beer

Figure incontournable de la scène musicale lilloise Huggy Beer nous a concocté un mix…. https://www.mixcloud.com/DrumTaBass/dtb-flavour-8-huggy-beer/    et a répondu à nos questions.

Salut Reynald! Quand on mentionne Huggy Beer dans une discussion lilloise, il se passe quelque chose dans les yeux des gens. Il y’a ceux qui ne jurent que par ta musique et vont te voir mixer dès qu’il le peuvent, comme si c’était une question vitale (j’en fais partie)et ceux qui ont déjà entendu ce blaze mais sont pas très sûrs de qui il s’agit. Pour ces derniers, tu veux bien nous raconter un peu ton histoire avec la musique ?

Merci pour cet intérêt. J’ai eu l’occasion de me former aux platines début des années 2000 grâce à un pote qui possédait des MK2. Largement influencé par l’émission Jungle Pressure, les soundsytems et le shop Stamina, j’ai commencé à collectionner et mixer de la jungle/d’n’b puis du UKG. Parallèlement, j’étais un gros fan des mixs solid steel (ninja tune) que je suivais de manière assidues et qui m’ont donné goût aux mixs éclectiques. Aujourd’hui, je continue sur cette voie là.

Tu as toujours été un grand fidèle de la culture vinyle. Aujourd’hui encore je ne crois pas t’avoir jamais vu mixé sur autre chose, qui n’ait pour ligne de mire un diamant. Tu te souviens du tout premier vinyle que tu as acheté? Et le dernier en date?

Pas si fidèle que cela. J’ai sacrément ralenti ma consommation de vinyl ces 2 dernières années (pour des raisons budgétaires principalement, mais pas que). Mes émissions ZigZag sur Comala Radio sont globalement faites sur support numérique. En ce qui concerne mes apparitions publiques, j’ai essentiellement joué sur vinyl (cela reste l’outil le plus universel et sans galères de compatibilité) et je suis en pleine période de non-transition (je n’alimente plus ma culture vinyl et mon installation numérique n’est pas du tout fiable). Mon dernier disque acheté : Habibi Funk HABIBI 0071 (sorti non récemment). Mon premier : Je n’en ai aucune idée.

Pour moi ce qui te différencie, c’est que tu peux mixer dans n’importe quel style : funk, Hip-Hop, Bass Music ou encore World Music,tu arriveras toujours à nous surprendre avec une pépite, un inédit. C’est quoi le secret « Huggy » ? Quelles sont tes inspirations quand tu prépares un set?

Bonne question. Je n’ai pas vraiment de secrets ni de recettes magiques, mais plusieurs outils et préceptes que j’applique plus ou moins bien : Bien ranger, classer ses disques/morceaux. Essayer d’avoir une sélection cohérente, aérée, équilibrée, de gérer les intensités, de choisir le bon morceau au bon moment. Se laisser porter par ses envies, les dernières découvertes, un thème, un lieu, une ambiance… Pas trop se prendre la tête non plus. Quand je ne suis vraiment pas inspiré, j’y vais morceau par morceau, pour le meilleur pour et pour le pire. Pour le mix DTB, j’ai joué la carte Jungle/D’n’B principalement, en essayant de mélanger différentes époques et vibes.

Ton style est aussi résolument éclectique : beaucoup de choses que l’on entend pas dans les soirées du coin. Il y’a peut-être un crew de soirées, un événement récurrent ou une boîte, que tu peux nous conseiller, pour écouter en live ces sons easylistening ?

Je suis un gros consommateur de mix et de show radio qui me permettent de découvrir pas mal de sons de manière passive. Sur Comala, il y a les copains du SupaGroovalistic (Global groove), Soul Remedy (Soul) et Dirty Taste (Rap, R’n’B). J’écoute aussi régulièrement le Hot Casa Radio Show (World) sur le Mellotron, les émissions de Louise Chen sur NTS (Soul), les incontournables Lefto@Stubru et Worldwide @BBC6, les marathons de Mr Scruff. Si je veux me faire un shoot de UKG/Dubstep/Jungle/D’n‘b, j’écoute les potos d’Unlike Sessions @RCV et One More Tune@Rinse France. Et j’en oublie plein d’autres…

Pour revenir à ce qui nous fait bouncer ici à DrumTaBass, tu peux nous dire la musique, l’artiste ou l’album Bass Music qui est resté scotché au fond de tes oreilles cette année?

Je sèche complètement. Je n’en écoute pas vraiment au quotidien. Je vais rester très « bateau » et citer Assume Form de James Blake (si l’on peux qualifier cela comme de la bass music).

Tu as connu les premiers émois dancefloor de notre asso, dans les années 2000. Quels dj’s continuent de t’impressionner en d&b ? Quelles sont tes valeurs sûres ?

Je n’écoute plus vraiment de mixs Jungle/D’n’B. Je serai donc un piètre conseiller. Vu de loin, j’ai l’impression que des gars comme Doc Scott, Dbridge, Calibre Moresounds,… vieillissent bien et traversent habilement les époques. A confirmer par des junglists à ( ndlr: et de … !)  la page !

Merci Huggy d’avoir répondu présent à l’invitation, On peut te retrouver sur Comalaradio une fois par mois pour ton émission ZIgZAg,

LOGO-DTB-FACEBOOK-PROFIL04